Marseille : début de travaux pour le centre commercial du Prado

A Marseille, la rénovation du stade Vélodrome s’effectue dans le cadre d’un partenariat public-privé. C’est l’occasion pour doter la ville d’un nouveau centre commercial. Ce projet a été conçu par le groupe britannique Doughty Hanson, l’une des plus importantes sociétés indépendantes d’investissement immobilier en Europe.

Trois mois après le feu vert de la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC), la SCI Massalia Shopping Mall a finalement obtenu le permis de construire du projet de centre commercial du Prado. Le centre-ville de Marseille abrite 5 900 locaux commerciaux représentant un chiffre d’affaires de 760 millions d’euros. 29 % de ces locaux sont des commerces à enseignes et ils assurent les 72% des affluences.

Selon le programme de modernisation du stade Vélodrome, le centre commercial sera le pivot du nouveau quartier. Ce complexe de 28125m² sur 5 niveaux (dont 20000m² de surface de vente) va se situer sur une offre « moyen-haut de gamme ». Doughty Hanson courtise notamment l’entreprise Prado-Michelet et ses plus de 40 000 membres. Elle représente le premier pôle tertiaire de Marseille.

Ce centre commercial concevra 5 moyennes surfaces et un parking souterrain de 796 places. Il comprendra 4 niveaux : une halle gourmande de 1 000 m², une grande surface alimentaire sur 2 400 m² de surface, 31 magasins de plus de 300 m² (totalisant 21 200 m² de surface de vente hors grande surface alimentaire et Halle gourmande) et 121 boutiques de moins de 300 m² chacune (totalisant 14 500 m² de surface de vente).

Le toit du bâtiment abritera des terrasses qui accueilleront des événements. Doughty Hanson espère que son complexe décrochera la mention « très bien » de la certification BREEAM, certification internationale prenant en compte la qualité environnementale des centres commerciaux.

Par définition, un centre commercial est un ensemble d’au moins 20 magasins et services totalisant une surface commerciale utile (dite surface GLA) minimale de 5000m². Il doit être géré comme une entité. En France, les centres commerciaux régionaux ont en général plus de 40000m² de surface de vente. Historiquement, le premier centre commercial de ce type est apparu en 1969. Il s’agit du Parly II, implanté au Chesnay, près de Versailles et de Cap 3000, proche de Nice. Ensuite Rosny 2, situé à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, et Vélizy 2 à Vélizy-Villacoublay, dans les Yvelines ont suivi le modèle.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse